Pas de mots. Juste une tempête intérieure.

Il y a 1 an, les choses étaient si différentes. Je flottais sur une bulle de semi-bonheur, je renouais avec mes démons, je ré-apprenais à faire confiance, à laisser mon coeur s’ouvrir. J’ai volontairement fermé la petite voix dans ma tête qui me disait d’être prudente. J’ai aussi eu des chicanes avec des amies qui osaient ne pas me dire ce que je voulais entendre. J’avais besoin d’aller au bout de tout ça et j’ai brisé mes ailes. Et même si toutes les particules de mon corps l’ont détesté, les dates me restent en tête.

Publicités