2 jours. C’est ce qu’il me reste à travailler avant de tomber en vacances pour 9 jours. Ça va tellement me faire du bien! J’ai besoin (c’est presque viscéral) de ne pas avoir d’horaire chargé et 1000 choses à faire. Même le salon de bronzage ne vient pas à bout de mon teint vert et de mes cernes. Je veux pouvoir me lever à l’heure qui me tente, flâner, relaxer, regarder des séries sur Netflix US. Je m’accorde 5 jours de repos et ensuite, je vais terminer ma correction (*envie de vomir*) et visiter mes parents (bis).

Netflix US, c’est le Diable et le pire ennemi de la productivité.

Publicités