L’an passé, quand M. est parti parce qu’il avait besoin d’un break, j’écoutais « I Won’t Give Up » de Jason Mraz en boucle. (Maudite belle toune pour brailler sa vie, s’apitoyer sur son sort… et plus encore!) Et je lui avais texté les paroles à quelques reprises « I won’t give up on us, even when the skies get rough… » et aussi l’autre partie « And when you’re needing your space to do some navigating, I’ll be here patiently waiting ».

1er juillet: date de son départ officiel (il est venu chercher le reste des choses qu’il lui restait dans notre appartement)

Présentement: nuit du 1er au 2 juillet. Tantôt, en revenant de chez mon amie, je scannais les postes de radio pour trouver quelque chose à chanter. Je tombe sur cette toune-là. (Ça faisait vraiment longtemps que je ne l’avais pas entendue à la radio). Hasard? Coïncidence? Pas rapport? Peu importe! Fuck you hasard de marde, fuck you karma de marde, fuck you ex de marde, fuck you, fuck you, fuck you!

Publicités