Aujourd’hui, j’ai de la peine. Je pense à des tonnes de trucs et ça me donne envie de me rouler en boule dans un coin et pleurer. Les gens sont tristes, mornes et désabusés. Qu’est-ce qui peut rendre une personne aussi grise? Quand tout est gris ou noir, dramatique ou pessimiste, la vie doit être longue? Je suis (déjà) fatiguée des rencontres vides qui me brassent et qui me font me remettre en question. Je vais prendre une pause. Chaque fois que je dis ça, une occasion se présente et je suis incapable de refuser parce que je me dis ‘what if‘. Au bout du compte, 2 semaines plus tard, j’en suis au même point et rien n’a changé. J’ai juste plus de peine, moins d’illusions et plus d’amertume. 

Publicités