Mon esthéticienne est géniale!! Je la voyais cet après-midi. Elle a toujours des drôles d’histoires à me raconter et dernièrement, j’en avais aussi quelques-unes pour elle. Résultat? On rit comme des gamines, on se roule les yeux à l’envers, on chiale sur les hommes. En prime, j’ai des beaux ongles manucurés. Je suis une vraie fi-fille!

J’ai eu beaucoup trop de temps pour réfléchir aujourd’hui (et la nuit passée – Blah!) et j’en suis venue à la conclusion que je me protège trop. J’ai peur d’être aimée et d’être blessée encore. J’ai peur de baisser mes gardes, être naïve, être fragile. Je ne suis pas plate. Quand on m’allume, je brûle. Ça ne vaut même pas la peine que je continue de m’étaler sur le sujet, je pense.

J’adore mon travail. Surtout des journées comme aujourd’hui où je console le petit bum de mon groupe parce que sa blonde est à l’hôpital (elle s’est fait frapper par une voiture vendredi passé; elle est pas mal amochée) et où je reçois des confidences d’une élève et qu’elle finit par me dire « Je vous adore vraiment beaucoup, vous m’encouragez, vous me supportez. Merci de m’aider là-dedans. » Ça vaut tout l’or du monde. Et plus encore. Je me sens utile et je fais la différence dans la vie de certains. Le feeling est indescriptible. Ça me donne envie de me battre pour elle et de la protéger. Alors aujourd’hui, j’ai ri et j’ai pleuré. J’ai pleuré de rage et de joie et j’ai pleuré de colère envers moi-même parce que des fois, je suis stupide.

« The truth about love is it’s all a lie » -P!nk

Publicités