« Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai » ou Histoire d’un coeur brisé

Je dois t’oublier, te sortir de ma tête, de mon cœur une fois pour toutes. De temps à autres, le passé me rattrape. J’ai relu tous les mémos que tu m’as laissés et je les ai réduits en morceaux. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps de devoir me séparer de toi de façon si violente. Je pensais que je me sentirais mieux ensuite. Je me suis trompée.Il y a une boule au fond de ma gorge et un serrement dans mon ventre chaque fois que quelqu’un prononce ton nom. Tu me manques tellement. J’aurais voulu que notre dernier 15 minutes en privé dure des années. J’étais si bien dans tes bras forts. Ton sourire, tes lèvres, tes yeux rieurs, tes mains sur moi, ton odeur (que je n’oublierai jamais), tes petites attentions, notre univers secret, cette façon que tu avais de me regarder et de me faire sentir belle et importante. Nous étions tellement parfaits.

Quand je ferme les yeux, je rage et je pleure. On dit qu’aimer quelqu’un, c’est aussi d’accepter que cette personne soit heureuse, même si c’est sans nous. Mais au fond, toi et moi, on connaît la vérité. La Vie sans toi est difficile, mais j’en ai assez de sentir mes tripes se déchirer.

L’Amour fait mal. Au moins, grâce à toi, je pourrai dire que j’ai connu l’amour. Le vrai. Celui qui ne nous quitte jamais. Du moins, je le pense.

« Le cœur garde pour toujours malgré nous en mémoire nos amours/Peu importe les voyages que l’on fait au bout de nous-mêmes/Le cœur reste pour toujours malgré tout fidèle au rendez-vous. »

(Pour P.M.)

Lectures du matin

J’aime énormément cet article empreint de vérité.

Malheureusement, ce qui y est énoncé est une réalité.

Bon vendredi, tout le monde!!!!!!

Publicités